(Gamescom 2017) Gwent: The Witcher Card Game en mode campagne

stand03a

Pour rappel, Gwent: The Witcher Card Game est tiré d'un mini-jeu de cartes issu de The Witcher III. Cela fait maintenant presque un an que le jeu est en bêta fermée et va être disponible assez prochainement sous forme de jeu complet en free to play.

La présentation de CD Projekt Red visait d'abord à nous présenter leurs volonté d'intégrer pleinement l'e-sport. D'abord avec le premier championnat qui a eu lieu à la Gamescom et qui sera amené à être renouvelé (notamment pour la Paris Games Week par exemple). Dans la continuité de cette logique, au moins trois types de tournois à différentes échelles sont prévus avec également des lots de plus en plus importants : 25 000€, 100 000€ et 250 000€...  

Beaucoup plus intéressant pour nous, le lancement prochain du mode aventure, ou Thronebreaker Campaign. Celle-ci vous mettra aux commandes de Meve, reine des deux royaumes du nord, Lyria et Rive, un personnage évoqué dans la série The Witcher et notamment dans le DLC Bood and Wine (et plus précisément durant l'épisode du tournoi). Dans la chronologie de la saga, il prend place un peu avant les événements de The Witcher III et suit en parallèle les événements évoqués dans cet épisode.

On nous a présenté le tout début du jeu où la reine revient sur ses terres après quelque temps d'absence et doit faire face à des bandes de brigands.  Ce mode se présente un peu comme un Might and Magic, vous déplacez votre personnage sur une carte où vous pourrez récolter des trésors et déclencher des combats de carte Gwent. Les dialogues sont à choix multiples et ont un impact sur l'aventure et les embranchements disponibles durant les phases d'explorations.
Vous pourrez modifier votre deck dans votre camp où les bâtiments vous permettent certaines modifications (création de carte, entraînement, présentation de vos alliés recrutés, etc.). Sachant que les bâtiments sont améliorables.

On est un peu circonspect sur la manière de nous vanter le côté exploration qui nous faisait surtout suivre une route... De même, le déplacement de votre personnage était un peu poussif. En revanche, la réalisation graphique en 2D est vraiment superbe. Les dialogues sont eux aussi toujours aussi matures et profonds. Pour le coup, on attend vraiment de tester la version finale avec impatience, avec les derniers ajustement de gameplay, de nouvelles factions et bien sûr ce mode aventure.

Vous vous doutez bien qu'on a demandé où en était la version tablette... Les développeurs ont, comme on s'en doutait, botté en touche, en précisant qu'ils se concentraient sur la sortie prochaine sur PC et console. On attendra donc l'année prochaine... en même temps que les prochaines nouvelles de Cyberpunk 2077 ?

 

Présentation de l'auteur : Kuk

  • Kuk

    Kuk s'est lié d'amitié avec le monde du jeu vidéo très jeune. En 1988, il possède son premier ordinateur, un Atari 1040 STF flambant neuf. Et Atari ne le quittera plus jamais… Durant les années suivantes, il s'intéresse tour à tour à la Nec GT, à la NeoGeo Pocket et à sa petite soeur, la déclinaison Color, qui le font rentrer dans le jeu vidéo portable. Passionné d’histoire et de littérature, il apprécie tout particulièrement les jeux de rôle et les jeux d’aventure. Il montre aussi beaucoup d'intérêt pour le travail fourni par les développeurs indépendants dont il se fait une spécialité. Dans tous les cas, il privilégie le fond à la forme.

Du même auteur : Kuk

 

 

Mots-clés: RPG, Witcher, Kuk, Cartes

Imprimer E-mail

You have no rights to post comments

D'autres articles

11

Lego Worlds, le test sur Switch

octobre 10, 2017 Test - Nintendo Switch Angi
Disponible en early access depuis 2015 puis sorti il y a environ six mois sur PS4/PC/XBoxOne, Lego Worlds avait alors eu un accueil quelque peu mitigé. Nous n’avions pas eu l’occasion de le tester à l’époque, mais celui-ci arrive aujourd’hui sur Nintendo Switch. Nous allons donc aujourd’hui voir si jeu de construction légendaire et jeu vidéo…
170612 mort 1

(Gamescom 2017) Stand-Alone, Dishonored 2 est sauf

septembre 05, 2017 Hors-Sujet Benjamin
C’est dans une salle bien cachée du stand Bethesda qu’on a pu prendre en main Dishonored 2 : La Mort de l’Outsider durant une petite heure. La souris en main, bien installé dans un fauteuil pour Gamer, il a fallu réapprendre à jouer au combo clavier-souris (mon dernier jeu en vue à première personne est Skyrim). Afin que l’on puisse s’amuser…

Avez-vous lu cet article?