[Gamescom 2016] Mother Russia Bleeds : Vita ? Vita pas ?

IMG 8964
En tous cas ils sont beaux joueurs chez Le Cartel.

Cela fait maintenant trois ans que Le Cartel, un petit studio français, travaille sur un beat'em up ultra violent à l'ambiance glauque à souhait.

Évidemment ça nous a bien attiré, et on a eu envie de l'essayer et de demander aux développeur : « et sinon elle sort quand la version Vita » ?

 

IMG 8966
Notez le buste du Camarade Lénine.

On a testé le tutoriel et le premier chapitre. On peut jusqu'à 4 joueurs simultanés avec autant de personnages différents, tous des rebuts d'une Russie alternative (vraiment ?) embringués dans une sombre histoire de trafics drogue, de syndicats du crime et d'expériences humaines, chacun ayant ses propres palettes de coups et d'exécutions, en plus des armes qui traînent ici et là.

Le bad trip n'est jamais bien loin, surtout quand les héros se shootent avec la drogue expérimentée sur eux et additionnent les fix pour taper encore plus fort ou regagner de la vie, tout en rechargeant leur seringue en saignant les ennemis. La scénarisation des niveaux est extrêmement trash et sombre, et les combats violents à souhait.

En plus du monde aventure le jeu comprendra:

- un mode Survie au sein de dix environnements différents, dans lesquels s'enchaînent des vagues d'ennemis toujours plus puissants,
- un mode Versus pour défier ses amis verra le jour après la sortie
- un mode Boss Rush qui sera disponible encore un peu plus tard sur lequel nous n'avons pas de détails.

 Les développeurs voudraient essayer de faire vivre le jeu assez longtemps avec plus de personnage jouable et plus de mode, mais tout va dépendre des ventes du jeu...

Train
On va repeindre les bas-fonds de Moscou en rouge sang...

"Et sinon elle sort quand la version Vita ?"
Notre question a bien fait rire le développeur qui nous a montré les flots de demandes sur leur Facebook qui demandaient l'adaptation sur la console de Sony (voir la photo accompagnant le chapeau). De prime abord, l'équipe ne semblait pas croire à un marché suffisant sur ce support. Je tiens à dire que j'ai personnellement sur-vendu la PSVita, donnant probablement l'impression d'être un relation presse du constructeur, au point même de faire intervenir un représentant de Devolver pour confirmer mes propos...

Bref nous on a bien aimé ce Streets of Rage trash et sanglant et on vous conseille de ne pas lâcher les développeurs pour une adaptation sur console portable. Dites-leur que vous venez de notre part...

Pour le moment, Mother Russia Bleeds est prévu sur PC, Mac et Linux à partir du 5 septembre prochain et sur PlayStation 4 à l'automne.

Et sinon elle sort quand la version Vita ???

 

 

Présentation de l'auteur : Kuk

  • Kuk

    Kuk s'est lié d'amitié avec le monde du jeu vidéo très jeune. En 1988, il possède son premier ordinateur, un Atari 1040 STF flambant neuf. Et Atari ne le quittera plus jamais… Durant les années suivantes, il s'intéresse tour à tour à la Nec GT, à la NeoGeo Pocket et à sa petite soeur, la déclinaison Color, qui le font rentrer dans le jeu vidéo portable. Passionné d’histoire et de littérature, il apprécie tout particulièrement les jeux de rôle et les jeux d’aventure. Il montre aussi beaucoup d'intérêt pour le travail fourni par les développeurs indépendants dont il se fait une spécialité. Dans tous les cas, il privilégie le fond à la forme.

Du même auteur : Kuk

 


 

Mots-clés: PS Vita, News, Gamescom, Kuk

Imprimer E-mail

You have no rights to post comments

D'autres articles

10

Brakes Are For Losers, le test Switch

avril 16, 2018 Test - Nintendo Switch Angi
Amateurs du légendaire Super Sprint, ou peut-être de Super Off Road ou Super Skidmarks pour les moins seniors d’entre vous (et nous), réjouissez-vous. Issu du studio Oudidon et édité par Playdius, Brakes Are For Losers (BAFL) débarque sur Nintendo Switch, se qualifiant lui-même de titre néo-rétro. C’est donc à toute allure que nous allons aborder…
10

Atomik RunGunJumpGun, le test sur Switch

avril 16, 2018 Test - Nintendo Switch Angi
3, 2, 1, action. Intro minimaliste, musique d’ambiance techno-planante, atmosphère visuelle au croisement de la rave party et du ZX Spectrum, c’est parti pour Atomik: RunGunJumpGun. Un runner nerveux, rétro dans l’aspect mais bien actuel dans sa difficulté. Nous l’avions déjà testé sur Ipad il y a quelques temps et il débarque aujourd’hui sur…

Avez-vous lu cet article?