Présentation de 2Dark avec Frédérick Raynal à la PGW 2015 (iOS, Android)

2Dark SMITH
 
2Dark, le nouveau jeu du développeur français Frédérick Raynal, est le fruit d'une longue réflexion, comme celle qu'il a pu avoir après la création du très culte Alone in the Dark et de tous les autres jeux du même genre qui ont suivi. Au fil du temps, ces jeux ont de plus en plus porté sur l'action au détriment de l'ambiance. Partant de ce constat, Frédérick Raynal souhaitait revenir à ses fondamentaux avec ce nouveau projet.
 

 

Il se trouve que Frédérick Raynal était régulièrement sollicité par Thierry Platon (Ranx, Viking Invasion, Tiny Token Empires) pour démarrer un tel projet. Finalement, il accepte en 2013. Le projet 2Dark était né ainsi que le studio français Gloomywood.

2Dark propose d'incarner un détective à la recherche d'enfants enlevés par des serial killers... Une dizaine de niveaux seront proposés, tous avec des ambiances et des tueurs différents (le clown, le cannibale, le paramilitaire, etc.). Chaque niveau commence par une petite phase d'enquête dans la maison du héros qui fait office de hub. Une fois la solution débloquée, vous devrez explorer une zone extérieure pour sauver les enfants. Ceux-ci seront au nombre de cinq à dix par niveau et devront être exfiltrés de la zone en vous suivant en file indienne... Mais attention, la notion de bruit est centrale dans 2Dark et les enfants seront bruyants, apeurés, plus ou moins obéissants, avec un syndrome de Stockholm assez poussé dans les derniers niveaux, etc.  

L'ambiance est donc très travaillée. Par exemple, vous traverserez des zones sombres qui vous cacheront, mais qui vous effraieront tout autant. Pour vous guider, le son se propagera de manière visuelle à l'écran (un peu comme un sonar) et vous aurez à gérer avec parcimonie vos sources lumineuses, qui s'useront. On nous promet plusieurs manières de terminer les niveaux, sachant que l’infiltration est privilégiée.

La petite phase de jeu qui était en démonstration à la Paris Games Week (screen n°2, 3 et 4), n’est pas directement issue du jeu, mais a été créée pour montrer rapidement quelques mécaniques. Indiscutablement, l’ambiance était au rendez-vous. Les phases de combats étaient encore un peu brouillonnes notamment parce que certains ennemis sortaient de notre champ de vision ou étaient masquées par des éléments du décor. Mais 2Dark est encore en développement et ne devrait sortir qu’en 2016, d’abord sur PC (plate-forme de la démonstration du jour) et ensuite sur les supports mobiles et portables, d'abord sur iPhone/iPad et Android et peut-être PS Vita.  

Indiscutablement, 2Dark est un jeu qui promet et qui donne envie d'y croire.


 

 

Présentation de l'auteur : Kuk

  • Kuk

    Kuk s'est lié d'amitié avec le monde du jeu vidéo très jeune. En 1988, il possède son premier ordinateur, un Atari 1040 STF flambant neuf. Et Atari ne le quittera plus jamais… Durant les années suivantes, il s'intéresse tour à tour à la Nec GT, à la NeoGeo Pocket et à sa petite soeur, la déclinaison Color, qui le font rentrer dans le jeu vidéo portable. Passionné d’histoire et de littérature, il apprécie tout particulièrement les jeux de rôle et les jeux d’aventure. Il montre aussi beaucoup d'intérêt pour le travail fourni par les développeurs indépendants dont il se fait une spécialité. Dans tous les cas, il privilégie le fond à la forme.

Du même auteur : Kuk

 

 

 

Mots-clés: Android, iPad, Iphone, iOS, Aventure, Survival, Paris Games Week 2015

Imprimer E-mail

You have no rights to post comments

D'autres articles

10a

The Warlock of Firetop Mountain, le test

août 14, 2017 Test - iOS Angi
Déjà porteur d’une réputation plutôt flatteuse sur Steam, The Warlock of Firetop Mountain (TWFM) du studio Tin Min Games débarque aujourd’hui sur Ipad – un support qui semble tout à fait adapté au genre. En effet, il s’agit de l’adaptation d’un Livre dont vous êtes le héros, écrit par Steve Jackson et Ian Livingstone en 1982. Le jeu se présente…
ffanpp0f

Final Fantasy (écrit le 07/02/2008)

juin 16, 2017 Test - PSP Benjamin
Après les rééditions de Final Fantasy sur WonderSwan, puis sur GBA (dans Final Fantasy 1 et 2 : Dawn of Souls), voici venu une version que personne n’attendait, sur PSP. La version de trop ? Nous n’allons pas nous attarder sur le scénario et les mécaniques de jeu, déjà largement détaillés dans nos précédents tests. Penchons-nous plutôt directement…

Avez-vous lu cet article?