Mystery Maze of Balthasar Castle, Europa Park s'invite sur vos écrans!

Balthasar Banner

Lors de la Gamescom, nous avons rencontré MackMedia, compagnie spécialisée dans les publicités et la communication du parc d'attractions allemand Europa Park, qui nous ont fièrement présenté le trailer de leur "premier jeu maison" (sic), inspiré d'une nouvelle attraction autour du film 4D homonyme.

Développé par le studio germano-brésilien Caipirinha Games (Bridge Project/Builder ou encore les différents Moorhuhn et Yetisports... Mais non, ne partez pas!), Mystery Maze of Balthasar Castle prend la forme d'un jeu d'aventure/réflexion.

Le pitch est simple: Les cinq mascottes (Euromaus, Euromausi, Böckli, Louis et Eurofant) visitent le château Balthasar après une journée bien remplie à Europa Park (ne riez pas, attendez) et activent une chausse-trappe par mégarde, qui les précipite dans les catacombes du château, un terrifiant dédale d'où ils devront sortir en combinant leurs efforts pour vaincre le maléfique Nachtkrapp, le corbeau maître des dédales du château.

Le jeu se présente en vue du dessus, et le joueur devra alterner entre les personnages pour résoudre les énigmes qui lui barreront la route. Chacun a ses capacités propres:
Euromaus et Euromausi, les souris, savent activer les leviers.
Böckli le bouquetin sait sauter par-dessus les fossés et bricoler les leviers brisés avec son couteau de poche.
Louis le coq (français apparemment) peut utiliser un bouclier pour se protéger lui et ses alliés.
Enfin, Eurofant, l'éléphant, est costaud et peut souffler très fort avec sa trompe pour dégager les gros obstacles (par exemple des éboulements).

Ajoutez à ça des mini-jeux (comme par exemple un jeu de la grue pour réparer un pont) et vous obtenez un ensemble qui n'est pas sans nous rappeler un remake moderne et à base de licence des légendaires jeux Lost Vikings sur SNES, Mega Drive et PlayStation. Pour ma part, ce n'est pas forcément une mauvaise chose, je dirais même que ça pique ma curiosité...

Sorti en juillet dernier, MackMedia a vu large, puisque Mystery Maze of Balthasar Castle est disponible quasiment partout, c'est-à-dire Mac, PC, Steam, iOS, Android et Windows Phone. Nous vous en dirons plus une fois le produit testé en bonne et due forme. En attendant, vous pouvez regarder le trailer pour vous faire un début d'opinion.

 

 

Présentation de l'auteur : Cyclobomber

  • CycloVatar 50CycloBOMBER

    Enfant des années 80, Cyclobomber a eu entre les mains des Game&Watch et Tabletop Nintendo, ainsi qu'un joystick d'Atari 2600, grâce à la curiosité de ses parents pour les gadgets. Néanmoins il n'a vraiment commencé à se passionner pour le jeu vidéo qu'avec son Game Boy en 1989, qu'il gardera près de 20 ans. Depuis lors, il n'a jamais cessé de s'intéresser aux jeux vidéo et à leur(s) support(s), plus encore sur portable que sur console de salon. La NeoGeo Pocket Color fut d'ailleurs un de ses coups de cœur portables les plus marquants. Il a un faible pour les beat'em all, les jeux de combat et les jeux de rôle (au tour par tour ou en temps réel). Plutôt que de courir après l'actualité, il préfère chercher les jeux curieux, obscurs, peu ou pas connus, voire (in)justement ignorés, y compris dans l'inextricable jungle des jeux sur mobile et tablette. Il nourrit le projet un peu farfelu de réconcilier jeux vidéo et philosophie sans verser dans le pseudo-intellectualisme prétentieux ni dans la vulgarisation rabaissante.

Du même auteur : Cyclobomber

 

Mots-clés: Android, iOS, Reflexion, Windows Phone, Puzzle, CycloBomber

Imprimer E-mail

You have no rights to post comments

D'autres articles

10a

The Warlock of Firetop Mountain, le test

août 14, 2017 Test - iOS Angi
Déjà porteur d’une réputation plutôt flatteuse sur Steam, The Warlock of Firetop Mountain (TWFM) du studio Tin Min Games débarque aujourd’hui sur Ipad – un support qui semble tout à fait adapté au genre. En effet, il s’agit de l’adaptation d’un Livre dont vous êtes le héros, écrit par Steve Jackson et Ian Livingstone en 1982. Le jeu se présente…
ffanpp0f

Final Fantasy (écrit le 07/02/2008)

juin 16, 2017 Test - PSP Benjamin
Après les rééditions de Final Fantasy sur WonderSwan, puis sur GBA (dans Final Fantasy 1 et 2 : Dawn of Souls), voici venu une version que personne n’attendait, sur PSP. La version de trop ? Nous n’allons pas nous attarder sur le scénario et les mécaniques de jeu, déjà largement détaillés dans nos précédents tests. Penchons-nous plutôt directement…

Avez-vous lu cet article?