(GCE2017) Archaica, le puzzle polish Qualität sur mobiles

10

Ma dernière preview de la Game Connexion Europe 2017 aura été aussi mon coup de coeur. Il s'agit de Archaica: The Path Of Light, un  puzzle game polonais. Non, nous n’avons pas été achetés avec un assortiment de pierogis. En revanche, on nous a donné un code Steam pour tester le jeu en attendant son portage sur mobiles prévu début 2018. Ce qui fait qu’on a essayé le titre dans de bonnes conditions et en prenant le temps nécessaire.

Le concept de Archaica: The Path Of Light n’est pas spécialement innovant puisqu’il s’agit de placer des miroirs pour renvoyer des rayons lumineux sur des cristaux. L’intérêt est ailleurs, car vous vous doutez bien que les possibilités seront particulièrement multiples : d’abord parce qu’il y a plusieurs types d’accessoires (miroirs simples, à doubles faisceaux, concentrateur de rayon pour lui donner plus de puissance, etc.) et ensuite parce que vous aurez à gérer plusieurs couleurs de cristaux et donc plusieurs types de faisceaux lumineux.

Bien sûr tout ceci n’est que la base, plus vous avancez plus on rajoute de combinaisons, par exemple certains niveaux ont des cristaux qui ne correspondent pas aux faisceaux lumineux... A vous de croiser ceux proposés pour réaliser la couleur manquante.

Très intelligent et bien pensé dans ses mécaniques, Archaica: The Path Of Light est mis en valeur par des  graphismes de qualité, notamment le décor de ruines qui vous sert de damier. On a noté six environnements différents, tous très bien rendus et variés. Les décors ont également le mérite de bien nous permettre de visualiser le théâtre des opérations. La bande son s’écoute avec plaisir, assez reposante, elle donne une bonne personnalité aux différents niveaux.

Pour ne pas rester bloqué, vous avez la possibilité d’utiliser certains cristaux pour visualiser les emplacements qui sont à utiliser. C'est plutôt sympathique, mais il faudra ne pas trop l'utiliser sous peine de gâcher le plaisir de la découverte.

Archaica: The Path Of Light est donc bien pensé, avec une belle atmosphère et de beaux graphismes, il aura de toute évidence tout son intérêt sur tablettes.

 

Présentation de l'auteur : Kuk

  • Kuk

    Kuk s'est lié d'amitié avec le monde du jeu vidéo très jeune. En 1988, il possède son premier ordinateur, un Atari 1040 STF flambant neuf. Et Atari ne le quittera plus jamais… Durant les années suivantes, il s'intéresse tour à tour à la Nec GT, à la NeoGeo Pocket et à sa petite soeur, la déclinaison Color, qui le font rentrer dans le jeu vidéo portable. Passionné d’histoire et de littérature, il apprécie tout particulièrement les jeux de rôle et les jeux d’aventure. Il montre aussi beaucoup d'intérêt pour le travail fourni par les développeurs indépendants dont il se fait une spécialité. Dans tous les cas, il privilégie le fond à la forme.

Du même auteur : Kuk

 

Mots-clés: Android, iOS, Puzzle, STEAM

Imprimer E-mail

You have no rights to post comments

D'autres articles

10

Atomik RunGunJumpGun, le test sur Switch

avril 16, 2018 Test - Nintendo Switch Angi
3, 2, 1, action. Intro minimaliste, musique d’ambiance techno-planante, atmosphère visuelle au croisement de la rave party et du ZX Spectrum, c’est parti pour Atomik: RunGunJumpGun. Un runner nerveux, rétro dans l’aspect mais bien actuel dans sa difficulté. Nous l’avions déjà testé sur Ipad il y a quelques temps et il débarque aujourd’hui sur…
10

Brakes Are For Losers, le test Switch

avril 16, 2018 Test - Nintendo Switch Angi
Amateurs du légendaire Super Sprint, ou peut-être de Super Off Road ou Super Skidmarks pour les moins seniors d’entre vous (et nous), réjouissez-vous. Issu du studio Oudidon et édité par Playdius, Brakes Are For Losers (BAFL) débarque sur Nintendo Switch, se qualifiant lui-même de titre néo-rétro. C’est donc à toute allure que nous allons aborder…

Avez-vous lu cet article?