(Gamescom 2017) Interview : Image & Form au service de la Switch

10Bj

Nous avons rencontré Brjann Sigurgeirsson, un des dirigeants de Image & Form durant la Gamescom 2017. Ce dernier a travaillé sur Switch pour son nouveau jeu, Steam World Dig 2, dont la sortie est prévue le 21 September (à 19.99€). L'occasion de revenir avec lui sur le développement de ce titre et sur la nouvelle console de Nintendo.

Air-Gaming : Je me souviens quand nous nous étions vus, lors de la Gamescom 2016, vous aviez sous entendu que vous travailliez sur la nouvelle console de Nintendo ?

Brjann Sigurgeirsson : Oui, nous avions reçu les premiers kits de développement de la switch en avril 2016, mais bien sûr nous avions interdiction de Nintendo de communiquer sur le sujet. D'ailleurs, comme Nintendo ne voulait pas de fuite sur le design, les kits avaient la taille d'une sacoche. Maintenant ils sont assez similaires à une switch commerciale (il montre son kit de développement très très rapidement).

Comment trouver-vous la programmation sur cette console ?

Il est très facile de programmer dessus, en tout cas beaucoup mieux que sur 3DS et Wii U, notamment en raison de la gestion des écrans supplémentaires qu'on devait spécifiquement prendre en compte.

C'est un peu comme la PS Vita ? Quid des possibilités d’adaptations avec le moteur Unity ?

Oui comme une PS Vita, même si nous n'utilisons pas Unity. En revanche, quand je dis que c'est facile, ce n'est pas tout à fait vrai car en fait nous ne sommes qu'une vingtaine et globalement il n'y a que deux programmeurs chez Image & Form, dont moi.

Donc il n'y a qu'une seule personne qui comprend ce que vous dites ? 

[Rire] Oui c'est tout à fait ça...

Avez-vous utilisé certains éléments de Steam World Dig premier du nom pour réaliser la suite ?

Nous avons utilisé quelques éléments mais globalement nous avons tout reprogrammé, notamment parce que nous utilisons mieux les outils que nous avions il y a quatre ans. En plus dans le premier opus nous utilisions un peu de procédural pour les niveaux, alors que maintenant nous avons tout fait à la main.

Comment s'est passé le développement de Steam World Dig 2 ?

Quand on est dans la création, c'est un peu comme une mosaïque : des petits éléments que l'on modifie et qui modifient le grand dessin d'ensemble. Là je peux dire que je suis satisfait. Pas seulement pour le jeu mais pour l'évolution de la société. Pour le premier nous étions six, globalement quand on devait discuter du jeu nous n'avions qu'a nous retourner. Quand vous avez vingt personnes, c'est beaucoup plus difficile de faire évoluer un projet et de rendre toutes les personnes heureuses. Je pense vraiment que nous avons atteint notre limite de fonctionnement, et nous resterons comme ça un certain temps.

Quand le jeu est prévu ? Et avez-vous prévu une version physique ?

Steam World Dig 2 arrive très prochainement sur l'eShop (ndr: depuis il a été annoncé pour le 21 septembre), nous regardons pour une version physique. Honnêtement pour une petite société comme Image & Form, nous gagnons plus d'argent a vendre en dématérialisé qu'en version physique qui cumule beaucoup plus d'intermédiaires. Nous sommes encore partagés mais nous aussi nous aimerions une version en boite. On en discute encore.

(Avant de nous séparer suit une conversation à bâtons rompus où j'évoque les rayons quasi désertiques des jeux Switch, et l'intérêt pour eux d'être présent sur le marché physique... à suivre !)

 

Présentation de l'auteur : Kuk

  • Kuk

    Kuk s'est lié d'amitié avec le monde du jeu vidéo très jeune. En 1988, il possède son premier ordinateur, un Atari 1040 STF flambant neuf. Et Atari ne le quittera plus jamais… Durant les années suivantes, il s'intéresse tour à tour à la Nec GT, à la NeoGeo Pocket et à sa petite soeur, la déclinaison Color, qui le font rentrer dans le jeu vidéo portable. Passionné d’histoire et de littérature, il apprécie tout particulièrement les jeux de rôle et les jeux d’aventure. Il montre aussi beaucoup d'intérêt pour le travail fourni par les développeurs indépendants dont il se fait une spécialité. Dans tous les cas, il privilégie le fond à la forme.

Du même auteur : Kuk

 

Mots-clés: Kuk, Plate-forme, Steamworld, Image&Form Games, Nintendo Switch

Imprimer E-mail

You have no rights to post comments

D'autres articles

10

Atomik RunGunJumpGun, le test sur Switch

avril 16, 2018 Test - Nintendo Switch Angi
3, 2, 1, action. Intro minimaliste, musique d’ambiance techno-planante, atmosphère visuelle au croisement de la rave party et du ZX Spectrum, c’est parti pour Atomik: RunGunJumpGun. Un runner nerveux, rétro dans l’aspect mais bien actuel dans sa difficulté. Nous l’avions déjà testé sur Ipad il y a quelques temps et il débarque aujourd’hui sur…
10

Brakes Are For Losers, le test Switch

avril 16, 2018 Test - Nintendo Switch Angi
Amateurs du légendaire Super Sprint, ou peut-être de Super Off Road ou Super Skidmarks pour les moins seniors d’entre vous (et nous), réjouissez-vous. Issu du studio Oudidon et édité par Playdius, Brakes Are For Losers (BAFL) débarque sur Nintendo Switch, se qualifiant lui-même de titre néo-rétro. C’est donc à toute allure que nous allons aborder…

Avez-vous lu cet article?