J’ai transféré les données de ma Nintendo 3DS avec succès, suis-je un surhomme ?

Cela fait maintenant 10 ans que je travaille dans l’informatique et je pense que je ne comprendrais jamais pourquoi les choses ne peuvent pas être simples. Aujourd’hui, j’en ai encore une fois eu confirmation suite à l’achat compulsif d’une New Nintendo 3DS (nous reviendrons là-dessus). J’ai tenté d’utiliser la méthode de transfert « facile » décrit par Nintendo avec le schéma suivant :

3DSSupport

 

Une fois qu’on a bien compris le principe, on peut enfin se lancer dans l’aventure. C’est d’abord la New Nintendo 3DS qui vous proposera de tenter cet exploit lors de son premier lancement. Pas de bol pour moi, une connexion Internet est nécessaire pour lancer la procédure afin de « vérifier que ma console est capable d’effectuer un transfert ». Étonnant vu qu’on me le propose… mais passons. Bon, après trente-six vérifications, je ne comprends pas pourquoi la console refuse la connexion à Internet, mis à part que madame regarde Netflix en parallèle (donc en plus il lui faut de la bande passante à cette New 3DS, la gourmande !). Ok, ce n’est pas grave, comme quasiment toutes personnes dotées d'un smartphone, je possède un compte avec un accès Internet et enclenche le mode Modem. Recommençons. « Ah, mais où est passé cette option », me demandais-je rapidement. Il faudra donc aller dans le menu Paramètres de votre console, puis dans « Autres paramètres » et aller dans le 3e ou 4e onglet (cela dépend si vous êtes sur Nintendo 3DS ou New Nintendo 3DS) pour enfin trouver le sésame : « Transfert de données ».


Dans un premier temps, on s’occupera de la console dite Destination (la New 3DS) mais vous verrez très rapidement qu’il faudra faire pour ainsi dire de même sur la console dite Source. Après de nombreuses vérifications, mis à jour et accepté une première fois une sorte de CLUF, vous pourrez enfin dire « oui, je le veux » ! Mais malheureusement pour vous, cela n’est pas fini. On vous demandera si vous souhaitez transférer la carte SD et de quel manière (Wi-Fi, PC ?) pour finir par vous prévenir au moins trois fois qu’à la fin vous données seront transférées et surtout effacées de la console Source (voire pire, elle est tout bonnement formatée la pauvre !).


Une fois la sixième ou septième confirmation, les Pikmins commenceront à transférer vos données, et là les mots « un certain temps » utilisés par Nintendo ne sont pas vains. Environ 2 heures pour les 4 giga-octets de votre SD standard. Et bien évidemment, la console vérifiera de temps en temps on ne sait pourquoi si elle peut se connecter à Internet (sauf que le mode modem, ça se désactive au bout de cinq minutes d’inactivité...). Résultat, à la sixième étape, la console plante. Pris de panique, j’hésite entre "l'appel à un ami", "demander support à Nintendo" ou "rebooter la console". Mon instinct de joueur m’a fait faire le troisième choix. Après le reboot, elle a retenté de se connecter sans succès puis à tout annulé !


C’était donc reparti pour 2 heures de transfert et d’acceptation des nombreuses notes d’information données par Nintendo. Grrrr…


PS : pour bien réussir son transfert

  • Mettez vos deux consoles sur secteur.
  • Disposez d'une connexion Internet stable.
  • N’ayez rien fait sur la console de Destination (New 3DS) sinon vous vous rajoutez une étape de sauvegarde préalable.
  • Dégagez-vous du temps, beaucoup de temps !

Mots-clés: Nintendo 3DS, New 3DS

Imprimer E-mail

Commentaires   

0 #2 minuman berenergi 19-05-2015 05:23
Hi there to every one, the [Pardon mes mots dépassent ma pensée]tents present at this web site are genuinely amazing for people experience, well, keep up the nice work fellows.
0 #1 ashely 11-03-2015 10:56
Je suis tombée par hasard sur ton blog et je ne le regrette pas du tout, ton article
m'a beaucoup appris

You have no rights to post comments

D'autres articles

HeartS 10

Heart & Slash, le test sur Switch

juin 05, 2018 Test - Nintendo Switch Aymerick
Heart & Slash est un jeu d’action qui a une petite réputation sur la scène des indépendants PC, du fait notamment des attentes formulées lors de son financement via la plate-forme Kickstarter. Sa conversion sur la console Switch disponible via l’eShop est donc une bonne occasion de nous y intéresser.
10b

Pankapu, le test sur Switch

mai 31, 2018 Test - Nintendo Switch Angi
Pankapu est l’exemple que tous les financements Kickstarter n’aboutissent pas sur des projets retardés de plusieurs années ou des arlésiennes. Et rien que pour ça, on a envie de l’aimer. Créé par le studio Français TooKind Studio, le jeu est tout d’abord sorti en format épisodique sur PC en 2016. C’est aujourd’hui sa version complète que nous…

Avez-vous lu cet article?