(Gamescom 2017) Children of Morta, le rogue des familles

ChildrenOfMorta logo 2

On ne le redira jamais assez, la Gamescom nous donne l’occasion de voir la production de petits studios du monde entier. Nous avons pu rester un petit moment lors de la présentation presse du stand de l’Indie Arena Booth dans le Hall 10.1, notamment chez les Polonais de 11 bits Studio qui présentaient deux jeux qu’ils vont éditer normalement courant 2018.

Children of Morta, est un jeu développé par Dead Mage. Il s’agit d’un jeu d’exploration et de combat, aussi bien en solo qu’en coopération. La famille Bergson vit sur la montagne Morta, gardiens anonymes des souterrains qui s’étendent sous leurs manoirs. Une bonne occasion donc de nous faire profiter des souterrains générés aléatoirement pour des séries d’expéditions qui nous font explorer ce dédale de plus en plus profondément.

La présence d’une famille nombreuse donne un choix de classe assez habituel, mais suffisamment varié : six personnages étaient sélectionnables (du père au petit dernier), pour différents types de combattants : main nue, magie, épée/bouclier, lance, marteau, arc. Chaque personnage dispose également de pouvoirs spéciaux ainsi qu’un arbre de compétence dédié. La construction d’objets et l’amélioration constante de vos armes sont également à l’honneur même si nous n’avons pas testé ces possibilités.

Les donjons sont assez grands mais se présentent en zones délimitées dont on active certaines portes. Globalement, cet artifice nous permet de nettoyer zone par zone. Du coup les combats s’enchaînent particulièrement bien et de manière fluide. Les ennemis étaient assez variés et disposaient de paternes spécifiques. On a pu constater la présence de quelques pièges, qui pouvaient être judicieusement utilisés à son avantage contre les hordes de monstres.

Children of Morta se joue à un ou deux joueurs « uniquement ». A titre personnel, je l’aurais bien essayé avec un nombre plus important, car le jeu semble bien s’y prêter.

Bref, combiné a un pixel art de qualité et une très belle animation, c’est indiscutablement un titre qu’on attend. reste à découvrir l’ensemble du scénario et les interactions des personnages. Pour le moment, Children of Morta est prévu pour PC, Xbox One, Playstation 4, on espère bien sûr une version Switch et PS Vita.

Lire la suite

(GamesCom 2017) Lost in the Previewsssssss

Racing Apex   BurnoutPA

QUELQUES PREVIEWS AVANT LE BURN-OUT!!! 

Souvent durant la GamesCom, il y a bon nombre de jeux qu’on n’a pas pu tester autant qu’on l’aurait souhaité. Donc forcement écrire un article de 10 000 caractères n’aurait aucun sens… quoi que visiblement ça plait, certains le font… pardon je m’égare. Tout cela pour dire qu’il y a des jeux pas forcément mauvais sur lesquels on n’a pas des milliers de choses à dire. La faute à une démo trop courte (Sigma Theory), un rendez-vous un peu manqué (Sword of Ditto), ou encore un autre « journaliste » un peu trop présent… On en est sincèrement désolé, mais ce n’est pas pour autant que ces titres n’ont pas le droit à quelques lignes sur Air-Gaming. C’est donc ici dans ce Triangle des Bermudes de la preview qu’on en parlera cette année.

Sigma Theory

Chez Mi-Clos on aime nous surprendre, avec Sigma Theory imaginez mélanger l’ambiance de Syndicate (ou ShadowRun si vous préférez), le gameplay d’Out There et la pâte de FibleTigre. Ça donne un jeu d’espionnage scénarisé qui laisse mon émoi sur le carreau. En gros, j’ai joué à un proto d’un jeu et je veux déjà la version finale, là, maintenant, tout de suite! Ca ne sera toujours pas un gros AAA, mais tout comme Out There, ça sent le plaisir immédiat, des décisions, des répercussions et vous au milieu de combat entre mégacorpos/États.

Unbox Newbie’s Adventure

Le jeu « placement produit » dont tout le monde se fout. Eh bien moi, j’y ai joué monsieur! Ouais j’ai joué le rôle d’un carton GLS qui doit se balader dans un monde en 3D pour faire je ne sais quoi d’inintéressant. Ca envoie du lourd n’est-ce pas? Le tutoriel a eu ma peau par l’ennui. Donc on oublie vite, même si on vous l’offre pour toute commande chez le partenaire! Le titre est déjà disponible sur Steam avec un score Metacritic à 68. J’ai moins honte d’avoir lâché l’affaire.

{youtube}Xuy9ujYvvhM{/youtube}

Racing Apex

Un jeu PC pour le moment, prévu dans plusieurs sur console. Racing Apex est un hommage à feu Virtua Racing (dont on ne reverra surement jamais un polygone tant il a mal vieilli). Contrairement à Virtua Racing, ici le mode de conduite n’est pas totalement Arcade, entendre pas là que les voitures peuvent très vite devenir des caisses à savon allant se vautrer allégrement dans une rambarde. On nous promet 32 véhicules destructibles, 8 personnages (avec chacun son pays), un jeu en local jusqu’à 4 joueurs et 8 en ligne. Pour le moment, le soft nécessite quelques ajustements. On verra dans quelques mois pour un trip nostalgique.

{youtube}QspneIhkGiU{/youtube}

Absolver

Le titre étant déjà sorti, on ne vous fera pas l’affront d’en parler pendant des heures. Un jeu de combat en ligne qui parait simple, mais qui a la particularité de ne pas proposer des combos « tout faits ». Ici il faudra savoir se positionner dans l’espace et comprendre quelle attaque pourra mettre à mal votre adversaire (parmi 180 différentes). Prometteur, mais pas du tout notre coeur de métier, c’est un jeu PS4. Ah, mon oreillette magique me dit que la Switch est « peut-être » pressentie pour le recevoir un jour… OK, bon on va suivre l’évolution du soft.

The Sword of Ditto

On était trop pris par Absolver qu’on a loupé notre rendez-vous visiblement avec les gars de Sword of Ditto, testé à l’arrache en 10 minutes… que dire… Un soft prévu sur PC et PS4. C’est un titre qui se termine globalement en deux heures, mais propose à chaque nouvelle partie une nouvelle ile inédite et des personnages différents. Dans cet action-RPG mixé avec du Rogue-Like nous pourrons jouer à deux en coopération. L’écran n’étant pas séparé, il vous faudra comme dans Zombies Ate My Neighbors faire attention à ne pas bloquer vos amis avec une horde d’ennemis. La musique électro accompagnera vos runs à la recherche d’armes dévastatrices et pour certains complètement stupide (un peu comme dans Worms). Il est prévu pour mars 2018. On l’attendra tranquillement.

{youtube}vvUvGPPQ1Ck{/youtube}

Quamtum Replica

C’est dans un rendez-vous à l’improviste chez 1Ccompany qu’on a pu voir Quantum Replica, un jeu d’infiltration/action dans un monde futuriste et prévu sur PC. Mon renifleur 3000 pense qu’un jour le soft pourrait venir faire un tour sur console de salon, et pourquoi pas sur une Switch, mais c’est vraiment à vue de nez… Puisque rien n’a été annoncé. Le jeu vous met dans la peau d’un anti-héros bardé de pouvoirs pour infiltrer des zones dangereuses. Ici pas de flingue (enfin pas pour vous), mais seulement du matériel de haute technologie pour passer outre les sécurités. Je n’en attends pas grand-chose, mais sait-on jamais.

{youtube}ZL7SiOpUVlI{/youtube}

Ancestors

On ne l’a pas testé, honte à nous. Mais ce jeu qui fait penser grandement aux magnifiques Myth I, II, III (je vous laisse regarder qui était derrière les deux premiers… rien de moins que Bungie). Le peu qu’on a vu nous a intrigués. Les chiffres donnent le tournis (600 animations de combats). Mais encore une fois on est sur du PC ou Xbox One pour le Printemps 2018… Espérons une version Switch ? 

{youtube}OELiK8tCzd0{/youtube}

Lire la suite

(Gamescom 2017) Stand-Alone, Dishonored 2 est sauf

170612 mort 1

C’est dans une salle bien cachée du stand Bethesda qu’on a pu prendre en main Dishonored 2 : La Mort de l’Outsider durant une petite heure. La souris en main, bien installé dans un fauteuil pour Gamer, il a fallu réapprendre à jouer au combo clavier-souris (mon dernier jeu en vue à première personne est Skyrim). Afin que l’on puisse s’amuser rapidement, le titre nous lance dans la campagne principale, campagne où Billie Lurk une tueuse redoutable et habile se donne pour mission de tuer l’Outsider, juste le personnage clé (et ultrapuissant) de l’histoire des Dishonored qui donne successivement à Corvo et Emily leurs pouvoirs. C’est une nouvelle histoire, une nouvelle héroïne, et de nouveau pouvoir que ce stand-alone va vous proposer.

Première mission indiquée par un cercle, trouver un document. Bien évidemment celui-ci sera derrière une porte fermée. À vous de trouver la porte arrière gardée par deux chiens, ou encore de berner les gardes pour qu’ils vous ouvrent. Pour vous aider dans cette mission Billie, possède de nouveaux pouvoirs et armes. Le premier pouvoir des trois disponible dans la session était un système de téléportation sur de courtes distances. Le second vous permettra de voir au travers des murs dans une pseudo vision astrale. À vous les joies de marquer vos cibles pour pouvoir plus facilement les traquer. Et pour finir, celui qui nous a permis de facilement avancer dans cette session de jeu, un pouvoir permettant de prendre l’apparence d’une personne afin de passer inaperçue. C’est assez pratique et ça permet dans bien des cas de se faire ouvrir les portes.

Mais Billie comme tout bon assassin possède des armes redoutables, le premier est un Voltaic Gun sur son avant-bras bien pratique pour se débarrasser à distance de ses ennemis. En plus il s’offre le luxe d’avoir différents types de munitions (électrique, incendiaire, voltaïque). Avec des effets plus ou moins intéressants, les gardes peuvent prendre feu par exemple. Mais elle a aussi tout un tas d’objets dans sa besace, grenade Hyperbar, ou encore Mine Electric. Pratique quand on a besoin de fuir une zone de combat. Car oui, le jeu est difficile pour qui voudrait faire le bourrin. On a dû recommencer bon nombre de fois une scène ou quatre gardes vous tombent dessus si vous ne vous dissimulez pas correctement.

Pour ce qui est de la trame principale, et des activités secondaires, on a pu constater la nécessité d’exécuter les 22 chefs de Gangs de la ville, mais rien à propos de l’Outsider ici. De plus, bon nombre de messages document, sont prétexté à des quêtes Fedex un peu rébarbative. Mais bon, le jeu étant tellement bon dans ses phases d’infiltration qu’on lui pardonnera ce genre d’astuces pour augmenter la durée de vie. En une heure, on a eu le temps de visiter 3 maps en parti sans trop fouiller, et de tuer 3 chefs de Gang, cela grâce à la rage de Billie qui manie l’épée et son arbalète comme personne.

Dishonored 2 : La Mort de L’Outsider, plaira sans aucun doute à ceux qui ont « retourné » l’un des précédents. On peut aussi espérer qu’ils répondent à quelques questions sur le monde surnaturel qui entoure la série. De plus, la mission même de tuer littéralement un dieu (malin-génie) comme l’Outsider est vraiment grisante, on espère réellement des moments d’anthologie dans ce stand-alone. Réponse : demain, le 15 septembre sur Xbox One, PlayStation 4 et PC.

Lire la suite