(Gamescom 2017) Dans Moonlighter, aventurier ça peut payer !

Moonlighter LOGO

Moonlighter est un jeu qui sera édité par 11 bits studio. Avec ses gros pixels et son concept proche d’un Children of Morta, il s’agit d’un action-RPG en 2D en préparation sur Steam, Xbox One, PS4. Reste que le jeu, développé par Digital Sun Games, a tout de même des caractéristiques qui lui sont bien propres.

Si les donjons conservent cette représentation 2D chère à nos cœurs, ils intègrent des fonctionnalités et une maniabilité plus proche d’un Zelda III que d’un rogue-like moderne. En effet, on explore ici une succession de petites salles dans lesquelles il faut liquider des monstres, mais en observant bien leurs techniques d’attaque, de défense et de déplacement. Pas toujours évident.

Du coup, à la Gamescom 2017, nous avons débuté l’aventure par le tutoriel, assez long et assez bien fait, qui vise à nous faire intégrer toutes les principales fonctionnalités et possibilités du jeu.

Mais l’aventure ne se limite pas à cela bien évidemment. Vous devrez, au cours de vos missions d’exploration, récupérer des matières premières pour réaliser les objets que vous mettrez en vente dans votre boutique. Car dans Moonlighter, vous devrez surtout développer votre commerce. C’est d’ailleurs vous qui aurez à prendre soin de votre clientèle, en proposant un prix sufisamment attractif, mais avec des bénéfices à la clé. 

Le village vous sert de base. C’est là où vous avez votre magasin. Vous avez aussi accès à d’autres marchands chez qui vous pourrez acheter du matériel plus performant.

Finalement, le jeu développe peu l’aspect scénaristique, mais beaucoup plus l’accumulation d’objets et d’expérience. Du coup, la Gamescom n’était peut-être pas le meilleur endroit pour vivre une bonne expérience de jeu, avec une partie évidemment trop courte. 
Résolument, Moonlighter est à surveiller, en espérant que les développeurs réalisent une version Switch, chose qui est encore en discussion.

Lire la suite

(Gamescom 2017) Knight Quest veut tout faire sur Switch !

13

A la Gamescom 2017, nous avons eu accès à Knight Quest, un action RPG en 3D, réalisé par le petit studio canadien Sky9 games. « Petit », le mot n’est pas galvaudé : sur le stand de l’éditeur, Curve Digital, il y avait un accès caché qui donnait dans une mini salle « secrète ». Amusant !

Dans Knight Quest, vous dirigez un jeune chevalier dans un monde assez décalé jouant sur les codes des action-RPG japonais.
Vous disposez de trois armes : épée, marteau de glace, poing de feu. 

Plus innovant, la magie vous fait entrer dans un monde parallèle éthéré ou vous pourrez passer à travers des obstacles ou utiliser des plates-formes qui ne sont pas visibles. D’ailleurs, le côté plates-formes est vraiment très présent. On peut aussi ainsi créer des blocs de glace sur l’eau avec le marteau de glace, ou courir sur certaines parois. On a également pu noter la présence de crafting, et des améliorations de capacités à base de runes.

Knight Quest est allé piocher dans plein de direction différente, de Zelda à Mario en passant par Fable. La volonté de s’inspirer des meilleures mécaniques de jeux à succès est clairement assumée. Il est cependant encore trop tôt pour savoir si la mayonnaise arrive à prendre et si le trop n’a pas été l’ennemi du bien. Quoi qu’il en soit, la volonté de bien faire est palpable. En revanche, si cette volonté de toucher à tout nous a plutôt interessés, nous avons été un peu moins sensibles à l’espect esthetique. Nous avons trouvé les graphismes un peu trop génériques, ce qui donne d’ailleurs un aspect Lego

Comme nous n’avions pas la manette en main, on ne peut encore juger de la maniabilité, mais les possibilités d’interaction avec l’environnement se voulaient assez libres. De même, lemonde etait ouvert, même si il semble fractionner et se composer de plusieurs zones aux environnements spécifiques (forêt, glace, désert, etc.). Bien entendu, cela n’empêche pas d’avoir accès à des arènes fermées pour certains combats de mini-boss notamment (on l’a constaté avec des squelettes protégeant une porte).

Bientôt disponible sur Switch (ainsi que sur Steam, PS4 et Xbox One), la dimension « bac à sable » de Knight Quest pourrait bien lui offrir une bonne place auprès des plus jeunes joueurs.

 

Lire la suite